20 mars 2012

On-Mag.fr

Le quintet du pianiste Florian Pellissier possède une solide section rythmique. Le piano d’abord, d’un compositeur doué et tonique, Florian Pellissier, la basse, ensuite de Yoni Zelnik, qui n’est pas pour nous un inconnu, loin s’en faut, et la batterie de David Georgelet, inventive et souple. Tout cela sert d’armature architecturale à la complicité des deux soufflants, Yoann Loustelot (trompette ou bugle) et Christophe Panzani aux saxophones divers et variés, particulièrement expressifs. Un ensemble cohérent jouant sept belles compositions de Florian Pellissier, ainsi que deux reprises de Herbie Hancock, « I Have a Dream » et « Little One ». Comme les compositions sont très inspirées par Herbie Hancock, cela donne un CD homogène de très bonne qualité. Le titre éponyme, « Le Diable et son train » est particulièrement beau et devrait être repris par d’autres groupes, du moins par ceux qui n’écoutent pas uniquement leurs propres productions. Si, si, je vous assure, il y en a.
Pierre Stemmelin
Voir l’article